Édition des informations globales


Lors d'un clic sur l'en-tête global d'une soundfont dans l'arborescence (affichant son nom), la page d'édition des informations générales apparaît.

Cette page contient deux parties :

page des informations générales

Partie haute

La page d'édition des informations générales permet, dans sa partie haute, de modifier les informations suivantes :

  • Nom
    Il s'agit du nom interne de la soundfont, qui n'a pas forcément de rapport avec celui du fichier. Ce nom est utilisé dans l'arborescence.
  • Auteur
    Correspond au nom de l'auteur du fichier.
  • Copyright
    Mention à remplir si le fichier est soumis à des droits d'auteur.
  • Date
    Date de création du fichier.
  • Produit
    Produit pour lequel est destiné la soundfont.
  • Commentaires
    Informations n'entrant dans aucune des catégories précédentes.
  • Samples 24 bits
    Indique si les sons doivent être enregistrés dans un format 24 bits (16 bits sinon). Les échantillons 24 bits peuvent ne pas être supportés dans certains synthétiseurs.

Partie basse

La page d'édition des informations générales, dans sa partie basse, contient les informations suivantes :

  • Nom du fichier
    Adresse et nom du fichier (à ne pas confondre avec le nom interne de la soundfont).
  • Version Soundfont
    Correspond à la version du format sf2 utilisée par le fichier.
  • Sound engine
    Correspond au nom d'un processeur audio.
  • Nom et version ROM
    Nom et version d'une ROM de sons si utilisée.
  • Logiciel(s) d'édition
    Logiciel(s) d'édition utilisé(s) pour la création de la soundfont.

Par ailleurs, un comptage est fait sur :

  • le nombre de échantillons et d'échantillons non utilisés,
  • le nombre d'instruments et d'instruments non utilisés,
  • le nombre de presets,
  • le nombre de paramètres renseignés pour les instruments,
  • le nombre de paramètres renseignés pour les presets.

Note : il est conseillé de ne pas dépasser 65536 paramètres renseignés dans les instruments et les presets. Certains synthétiseurs pourraient ne pas les lire.